BANDEAU MUTUALITE FRANCAISE LIMOUSIN
RSS

La Mutualité Française Limousin a reçu le directeur de la Sécurité sociale (Cnamts) Frédéric Van Roekeghem à Brive le 25 novembre 2013

02/12/2013


De Gche à Dte : O. de Cadeville (Cnamts), F. Van Roekeghem (Cnamts), P. Calmette (ARS), J. L. Jayat (Mutualité)

Le président de la Mutualité Française Limousin, Jean-Louis Jayat, a reçu le 25 novembre dernier à la CCI de Brive le directeur de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) pour une conférence sur le thème "quel avenir pour notre santé ?".

Public conférence 25.11.13

Un public de connaisseurs s'est déplacé pour écouter le directeur de la sécurité sociale, Frédéric van Roekeghem et le directeur de l'Agence Régionale de Santé du Limousin, Philippe Calmette, échanger sur l'avenir de notre santé avec le président de la Mutualité Française en Limousin, Jean-Louis Jayat.

Dans une ambiance conviviale, le directeur de la Cnamts a tenté de répondre à la question suivante :

Comment améliorer l’état de santé de la population pour permettre à chacun d’accéder à des soins de qualité au meilleur prix, dans un contexte de croissance faible ?

Exercice difficile en deux petites heures pour ce corrézien d'adoption par alliance, qui a choisi de cibler deux axes :

L'état de santé de la France

1. De bons résultats de santé avec un reste à charge maîtrisé …

2. Des inégalités d’accès aux soins, des dépassements d’honoraires, un retard en matière de prévention et une certaine hétérogénéité des pratiques, dont la qualité peut encore être améliorée

La stratégie de demain

1. Mieux connaître la finalité des dépenses d’Assurance Maladie

  • Favoriser la prévention
  • Structurer la médecine de parcours à partir des soins de 1er recours
  • Faciliter l’accès aux soins en maîtrisant la démographie médicale et en limitant les dépassements d’honoraires
  • Améliorer la qualité des pratiques et la pertinence des interventions

2. Une stratégie de long terme : améliorer le rapport qualité - prix du système de santé au bénéfice de tous.

Augmenter le rapport qualité / prix du système de santé

  •         Favoriser la prévention
  •        Améliorer la qualité des soins
  •        Améliorer la pertinence des soins et des actes : le « juste soin »
  •         Améliorer l’efficience des soins : l’offreur le moins cher, à qualité équivalente

Déploiement des actions de « gestion du risque »

= actions en direction des assurés, des professionnels de santé, des offreurs de soins, destinés à modifier les comportements

Exemple : le diabète.

Philippe Calmette, directeur de l'Agence Régionale de Santé en Limousin a énoncé les problématiques spécifiques de la région et fait le lien avec les propos de Frédéric Van Roekeghem.

Il a rappelé que la principale mission de l'Agence Régionale de Santé est de mettre en place sur le terrain la politique de santé, en collaboration avec les divers partenaires, en développant la prévention et l'accompagnement médico-social, en s'appuyant sur le projet de santé et un maillage territorial efficace et adéquat.

L'objectif reste pour chaque organisme (Assurance maladie, Etat, Mutualité, Professionnels de santé...) de mettre en commun ses atouts pour préserver et améliorer le système de soins dans sa globalité.

Michel Dubech

Michel Dubech, directeur de la Mutualité Française Limousin, a animé le débat et distribué la parole entre intervenants et public.

Jean-Louis Jayat a conclu la soirée sur une touche d'optimisme et en rappelant le rôle essentiel des mutuelles dans la régulation du système de santé et de la coordination de l'offre de santé sur le territoire.

Contenus contextuels

Suivez-nous sur...

FORMATION DES ELUS

Qu'est ce qu'une mutuelle ?

Quelle contraception utiliser ?

Priorité Santé Mutualiste

MUTUALITE FRANCAISE LIMOUSINE

Contenus transverses

Trouver

Rencontres santé

Le site de la Mutualité Française | Plan du site | Mentions Légales